Nous représentons l'Afrique dans toutes sa diversité culturelle.

FIP 2018 : Le maire Emmanuel ZOSSOU promet une organisation professionnelle

0 57

Du 06 au 13 janvier 2018 la ville de Porto-Novo va accueillir la 2e édition du festival international de Porto-Novo. Désormais festival des arts et de la culture Vodùn du Bénin  à Porto-Novo, l’édition 2018 sera une édition un peu plus  professionnelle a rassuré le maire Emmanuelle ZOSSOU.

C’est à  la faveur d’une conférence de presse tenue le 14 décembre 2017   à la mairie de Porto-Novo  que les activités de la 2e édition ont été rendues publiques. Ce festival ;   en 07 jours a  pour ambition de révéler le Bénin en général et Porto-Novo en particulier sur le plan culturel, artistique et touristique.  Selon les explications de la première autorité de la ville ;  FIP 2018 en statistique,  c’est  115 exposants du Bénin et de la diaspora, 01 carnaval de 1000 masques, 25 concerts de musique, des  pièces de théâtre, la foire commerciale un colloque scientifique et un méga concert pour boucler les différentes manifestations. Placées cette année sous le haut patronage de l’UNESCO et soutenu  par la Francophonie , les diverses activités tourneront autour du  thème « Le vodùn : Une réponse aux enjeux mondiaux de demain » Les festivaliers auront à découvrir donc  les bienfaits du vodùn , quelques démonstrations mystiques et surtout comment la religion endogène peut contribuer au développement d’une nation. C’est dire donc que l’édition 2018 invite à découvrir également les cultes endogènes du Bénin l’un des véritables vecteurs de promotion du tourisme dans notre pays. Une géniale idée du conseil municipal de Porto-Novo avec à sa tête le maire Emmanuel ZOSSOU qui cadre avec la vision du gouvernement ; celle  de faire de Porto-Novo le carrefour des arts et cultures du vodùn à travers la construction du musée des arts vodùn. Rappelons que la réussite de la première édition qui n’était qu’un coup d’essaie a séduit  l’agence publique ; une firme française spécialisée dans l’organisation des grands événements  mondiaux dont le plus connu en Afrique est le festival mondial des arts nègres à Dakar. Une agence qui prend désormais en charge l’organisation de ce festival d’envergure internationale.  Grâce à ce festival la capitale du Bénin pourrait bien retrouver ses lettres de noblesses dans les prochaines années et enfin se hisser au rang des capitales dignes dans le monde.

Ghislain DOSSA KAKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.