Nous représentons l'Afrique dans toutes sa diversité culturelle.

Fête des réligions endogènes édition 2018 : Malanhoui n’est pas resté en marge de l’évènement.

0 74

Malanhoui , un village situé dans la commune d’Adjarra  a aussi marqué d’une empreinte spéciale la fête du 10 janvier consacrée aux différentes divinités. C’est cette région de l’ouémé qui a d’ailleurs servi de cadre pour les manifestations officielles dans ledit département.

Marquée par les différentes démonstrations culturelles et cultuelles  cette fête a permis  aux différents dignitaires et autres adeptes de rendre hommages aux différentes divinités présentes sur les lieux. Des centaines de vodouns qui  ont offert de belles occasions aux populations mais aussi aux touristes venus des quatre coins du monde ceci à travers leurs démonstrations culturelles et cultuelles. Après le bal des discours notamment celui de Agossou Assogba Bienvenu  président départemental ouémé du culte vodou ; celui du maire de la commune d’Adjara ,  celui du maire de Porto-Novo ,du préfet et les allocutions de bien d’autres dignitaires , les grands prêtres du fâ ont levé le suspens sur le moment tant attendu. Il s’agit bien de la consultation du fâ pour savoir sous quel signe sera placée cette année 2018.

Il ressort alors le signe « LOSSO MINDJI » qui invite les uns et les autres à être assez prudents cette année vu qu’elle sera jonchée de souffrances et de nombreuses difficultés selon les explications des prêtres du fâ qui ont toutes fois précisé que des cérémonies y seront consacrées pour épargner les béninois des mauvais sorts. Par ailleurs cette année sera également une année de prospérité ont-il également notifié. A rappeler que la fête à Malanhoui a été marquée également par des visites touristiques.

Ghislain Dossa Kakpo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.