Nous représentons l'Afrique dans toutes sa diversité culturelle.

Festival international de Porto-Novo : Une idée , une détermination et une réalité qui s’enracine.

0 72

La ville de Porto-Novo est plus que décidé désormais à   vendre  la richesse de ses patrimoines culturelles et touristique au monde. Une fierté dont le Bénin peut s’enorgueillir désormais  grâce à la géniale idée du conseil municipal de Porto- Novo, celle  d’organiser et  chaque année  le festival internationale de Porto-Novo désormais festival international des arts et vodou du Bénin à Porto-Novo.

Un festival qui de par son côté aussi bien festif, scientifique que économique a réussi à séduire non seulement les autorités politico-administratives du Bénin et celles notamment en charge de la culture mais aussi et surtout la population Béninoise en générale et celle de Porto-Novo en particulier. L’histoire aura retenu désormais que ce festival rassemble et promeut  tous les sous-secteurs de la culture et s’inscrit également dans un dynamisme de promotion touristique.

De la musique au théâtre en passant par la littérature, la danse et le cinéma pour échouer à l’organisation du colloque ,  la foire et donc  la promotion de l’artisanat, ce festival dont la 2e édition s’est déroulée du 06 au 13 janvier  s’impose désormais au Bénin et fait la fierté de tout un peuple unit autour de la valorisation de ses patrimoines culturels. La particularité de ce festival et qui donne d’ailleurs un caractère original à l’évènement  est le carnaval des centaines de divinités masquées,  des vodous hounvè , le défilé des Zangbéto communément appelé gardiens de nuit et des Egun-gun dans un décor éblouissant  interpellant  la conscience de tous sur les potentialités culturelles et cultuelles du Bénin.

Un nouveau départ pourrait t-on dire dans la valorisation de la culture Béninoise et surtout une idée bien en phase avec la politique culturelle du gouvernement qui a pour ambition  de prendre par la culture pour développer le tourisme. La détermination du conseil municipal de Porto-Novo transforme son rêve en une réalité désormais soutenu par le gouvernement qui vient d’inscrire ce festival dans le patrimoine des festivals au Bénin.

Ghislain Dossa Kakpo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.