Nous représentons l'Afrique dans toutes sa diversité culturelle.

Wémèxwé 2018 : La fin de l’édition 9 et le début d’une nouvelle ère dans la vallée de l’ouémé

0 37

Wémèxwé 2018 est désormais du passé. Les filles et fils de cette région du Bénin ont démontré une fois encore leur union à travers cette fête qui les a fait vibrer pendant 05 jours dans la commune d’Ajohoun commune hôte et ce,  avec un programme aussi bien alléchant et  surtout en phase avec la stratégie de développement du  gouvernement de Patrice Talon.

 

La grande apothéose est bien ce dimanche 25 février 2018 où des centaines de wémènous parés de  leur tissu de circonstance  ont rallié le terrain de sport du CEG Adjohoun , site qui abrite depuis le mercredi  21 février 2018  les manifestations officielles. C’est par une messe d’action de grâce dite par l’évêque du diocèse de Porto-Novo  Monseigneur Aristide Gonsalo que les manifestions de la 9ème édition ont été clôturées. Une messe au cours de laquelle, la majorité des messages aussi bien de l’évêque que des membres du comité d’organisation avec à sa tête le coordonateur Antoine BONOU invitait les uns et les autres à l’union et surtout à la culture du pardon. Cette célébration eucharistique a laissé place à la suite aux diverses réjouissances populaires avec des tableaux d’animations culturelles bien enrichies et qui laissent  admirer la beauté de la vallée de l’ouémé , 2ème vallée la plus riche au monde. La joie était au comble et cet exploit est à mettre à l’actif du coordonateur Antoine BONOU  qui a su rétablir enfin l’unité au sein de cette communauté. Une nouvelle ère s’ouvre ainsi dans la vallée de l’ouémé après celle de la division qui a caractérisé l’édition 2017 .

Quelques autorités présentes

 

                              La preuve que wémèxwé est une initiative de développement.

L’édition de 2018 tout comme les autres éditions a connu également l’érection et l’inauguration  d’un module de trois classes avec bureaux et magasin notamment à l’EPP KPATINSSA  SILIKO en remplacement des salles de classes entre temps construites en paillote et favorables aux diverses  intempéries. Un véritable acte de développement qui a fortement ému non seulement les habitants de cette localité mais aussi et surtout les écoliers et enseignants de cette école dépourvue totalement  des infrastructures  adéquates.

 

 

Wémèxwé 2018 a laissé découvrir également les différents produits agricoles, artisanaux et  ceux de la pharmacopée propres à cette région à travers une foire commerciale  qui  a révélé la région wémè dans tout son ensemble. Une réponse à un besoin de brassage qui promeut la consommation locale pour une meilleure croissance économique a insisté le coordonateur. La fête identitaire wémèxwé ne s’est pas uniquement penchée sur le côté festif et commercial mais aussi sur le côté scientifique. A ce niveau il a été question pour les organisateurs de concert avec les filles et fils de cette localité de réfléchir sur les mécanismes favorables à la mise en œuvre d’un système d’intercommunalité entre les collectivités locales de cette région. Ce qui a permis de mettre désormais en place, une plateforme d’action pour le développement harmonieux et communautaire de la région. A préciser aussi que la 9ème édition a permis également de promouvoir la langue wémè à travers un concours. L’une des innovations qui a d’ailleurs caractérisé cette édition que nombre de participants qualifient de celle de tous les défis. Lhistoire de la 9ème édition est désormais écrite et les regards sont désormais tournés vers la 10ème édition.

Ghislain Dossa Kakpo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.