Nous représentons l'Afrique dans toutes sa diversité culturelle.

FEMUA 2018 : La 11ème édition en guerre contre l’immigration clandestine des jeunes.

0 23

L’épanouissement de la jeunesse africaine préoccupe les organisateurs du FEMUA, Festival des Musiques Urbaines d’Anoumambo. Cette année, les diverses activités de ce grand festival de musique en Afrique sont placées sous le thème « Jeunesse africaine et immigration clandestine ».Une édition entièrement consacrée à ce phénomène dont  est victime la jeunesse africaine régulièrement exposée à des risques qui finissent par la mort.

« Le mal persiste, les conséquences sont désastreuses » tels sont les propos regrettables   de Salif TRAORE dit A’SALFO, lead vocal du groupe magic system commissaire général du festival, mesurant ainsi la gravité du mal et surtout les conditions dans lesquelles périssent les jeunes du continent à la recherche du bien-être à l’extérieur étant en extrême  chômage dans leur pays. Ce dernier a donc promis dans son discours inaugural que les fruits des discussions sur le sujet dans le cadre de la  rubrique « Carrefour Jeunesse », un autre  pan privilégié du festival  seront transmis aux autorités afin de freiner voir arrêter définitivement  ce phénomène en Afrique.

Présent d’ailleurs à la cérémonie de lancement de la 11ème édition, Amadou Gon Coullibaly premier ministre ivoirien et parrain de la 11ème édition a salué  les organisateurs  pour la pertinence du thème central. Soulignant qu’il est bien en phase avec les réalités actuelles, le parrain de l’évenement a  reconnu que le principal défi est d’offrir à la jeunesse, d’autres alternatives  afin qu’elle puisse se prendre en charge et s’assumer. A préciser que le sujet avait été aussi débattu dans le même pays il y a quelques mois  lors du sommet Union Européenne – Union Africaine. Le FEMUA ; loin d’être seulement un festival de musique et de distraction  joue ainsi sa partition pour une jeunesse africaine comblée.

Ghislain DOSSA KAKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.