Nous représentons l'Afrique dans toutes sa diversité culturelle.

Tractations pour le retour des biens culturels au Bénin: Patrice Talon nomme le professeur Noureini Tidjani-Serpos à la tête d’un comité spécial

0 30

Patrice Talon, le chef de l’État béninois n’abandonne pas son rêve de faire venir au Bénin les biens culturels béninois qui siègent dans certains  musées   Français  depuis les temps coloniaux. Création d’un comité spécial s’impose pour concrétiser le projet. C’est désormais fait et les béninois peuvent espérer une issue favorable dans ces prochaines discussions  entre le Bénin et la France surtout   quand on fait recours aux têtes pensantes qui composent ce comité spécial chargé de gérer les différentes coopérations.

 

Présidé désormais par le professeur Noureini Tidjani-Serpos ex sous- Directeur Général de l’UNESCO en charge de l’Afrique et président du comité exécutif de l’UNESCO, l’homme qui a géré le projet de la <<route de l’esclave>> ; organisateur principal du festival Ouidah 92 ; président de la Fondation Panafricaine pour le Développement Culturel (FONPADEC) ; administrateur général de Radio Bénin Culture et propriétaire d’un grand  musée au Bénin, le comité a désormais une grande mission.

 

Rapatrier dans les meilleures conditions et de concert avec son équipe composée de dix experts culturels béninois, des pans entiers du patrimoine national.  Il s’agira entre autre de convenir avec la partie française selon la feuille de route ;  des modalités d’un inventaire et de définir avec elle, les conditions de restitution et de circulation des œuvres du Bénin. A travers la création de ce comité chargé de coopération muséale et patrimoniale entre la France et le Bénin, le chef de l’État prouve une fois encore son ambition et sa détermination d’aller jusqu’au bout de ce projet afin de redorer par ailleurs, le blason du secteur touristique au Bénin.

Ghislain DOSSA KAKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.